Jour 3 du  Championnat du monde du monde sylt 2011.

Le vent ce matin fut très fort, ce qui nous a permis de regarder le show que les freestyleurs ont fait dans des conditions de mer déchainées. En fin de journée nous avons réalisé 3 manches; Le vent a faibli et nous a permis de naviguer en 10 m. Imaginez vous une mer défoncée et prendre une planche de race pour courir dans ces conditions. Ce fut vraiment un moment existant de repousser ces limites dans ces conditions de navigations. Près de 100 personnes dans cette mer formée  fut un réel challenge pour l’organisation.

Deux options se sont détachées pendant les manches. Ceux qui partaient babord ou triboard. Le parcours était plus favorable babord mais sans avoir la priorité c’était un challenge plus audacieux. Je me suis régalé avec 4 d’entres nous à avoir sur la dernière manche pris le risque de partir babord alors que tout le monde avait décidé de partir tribord. Nous sommes passés devant toute la flotte, ce fut vraiment un moment existant pour nous et frustrant pour les autres. Une collision sur la première manche, une seconde manche bien orchestrée et une troisième avec un beau départ furent les moments forts de cette journée. Je reste toujours dans le top 10 dans la compétition. L’objectif est de rester concentrer, manche après manche pour battre les concurrents. Donc rien est joué, et les 10 premières places peuvent changer rapidement.