Plus personne n’y croyait. Jusqu’à ce jour, la météo n’avait jamais annoncé des conditions favorables pour naviguer. Et normalement cela aurait du être le cas pour aujourd’hui. Mais le vent en déterminé autrement. 8h du matin skipper meeting, ce fut plus matinale que les jours précédents. Le vent s’est orienté un peu plus parallèle à la côte et a commencé à souffler entre  6 et 8 noeuds. Alors oui ce ne fut pas des conditions exceptionnelles de navigation mais cela nous a permis de valider 2 manches. La dernière a été plus que légère puisque je suis resté  près de 10 min dans l’eau à attendre le vent pour décoller mon aile et enfin passer la ligne d’arrivée, mais hélas trop tard dans le temps donné.

Pour gagner du temps, le comité de direction a décidé d’envoyer  les planches (Formule A) et les kites a quelques minutes d’intervalles. Il ne suffisait pas d’avoir du vent léger et d’être chanceux pour se trouver du bon côté du parcours mais nous devions  en même temps, slalomer  entre les planches.

Même si mon résultat overall n’est pas celui que j’attendais, je monte quand même  sur la troisième place du podium dans la catégorie Master. Je suis donc 3ème cette année au championnat d’Europe de course race.

Le retour risque d’être très long, près de 2000 km en voiture.