Je voulais revenir à froid sur ma dernière traversée que j’ai réalisé entre la France et l’Irlande durant l’été.
J’ai vraiment vécu un moment magique lors de cette traversée. Je suis passé par de nombreux moments  que tout sportif peut vivre: la joie, la crainte, le doute, arrêter de se poser des questions, se fixer des micro objectifs pour repousser les limites physiques et mentales mais aussi le besoin de travailler en équipe, d’être soutenu. Cette traversée a été une épreuve physique, mentale mais aussi technologique.
bruno-sroka-foil-france-ireland-kitesurf-crossing-2013Depuis plusieurs mois, j’ai travaillé sur un kite-foil accessible qui permet de naviguer dans du vent très léger. Au départ de ma préparation, je ne pensais pas l’utiliser. Mais durant la waiting période, je me suis rendu compte  que ça allait être peut être une option pour  naviguer si le vent venait à tomber. Il était difficile d’envisager d’avoir le même vent constant sur l’ensemble du parcours. Et ce fut le cas, à plusieurs reprises, le vent est très fortement tombé. J’ai du prendre le foil pour continuer à naviguer. Même avec une planche de race, il m’était impossible de continuer à avancer. Je peux donc affirmer que le kite – foil a sauvé ma traversée France Irlande. Sur les 250 miles nautiques (450 km) que j’ai effectué, j’ai réalisé près de 50 miles nautiques en foil. Le plus dure a été la fin du parcours où je savais que le vent tombait, que les conditions allaient être difficiles pour naviguer et pourtant dans ma tête, il m’était impossible d’imaginer m’arrêter aussi proche du but. A 15 miles nautiques, il n’y avait plus que 5/6 noeuds de vent. Et malgré un manque de coordination évident suite à cette longue traversée, j’ai trouvé la force de continuer à avancer, à voler au dessus de l’eau pour aller au bout de ce projet. Seul le foil me permettait de continuer à avancer.
Si j’avais pris un foil  existant sur le marché, cela m’aurait été impossible de finir ce projet car de nombreuses marquent de fois sont à la recherche de la vitesse max au détriment de la stabilité.Mon choix a donc été le bon. Le travail paye toujours. Et cet hivers de recherche pour trouver le bon compromis a permis de valider ce projet. Il ne suffit pas d’être bon et d’avoir le physique pour atteindre son objectif ou d’avoir trouver le budget. Il faut réussir à mettre en place tous les éléments d’un projet ensemble et de les faire travailler en synergie pour atteindre son objectif. Pour réaliser des projets aventures, il faut savoir utiliser la technologie pour la mettre au service de la performance.
Si vous n’avez jamais utilisé un foil en Kite. Je vous conseille d’essayer car cette discipline est folle dingue. Les sensations sont magiques et procurent une sensation de liberté inexploitée. Le kite-foil risque d’être une des pratiques prochainement le plus répandus sur nos plages dans les années à venir.
765qwerty765