De la compétition à l’aventure…

victory

Champion du monde de Kitesurf PKRA/ IKA KPWT

Triple champion de France, d’Europe et du Monde de kitesurf, Bruno Sroka met un point d’honneur à développer sa carrière et partager son sport. Autant aventurier que compétiteur, il utilise sa passion pour sans-cesse se lancer de nouveaux challenges.

cap horn

1st man to Cross the Cap Horn by Kitesurf

En 2008, il est le premier homme à franchir, en kitesurf, le Cap Horn, reliant l’archipel éponyme au canal de Beagle : 100 milles marins (186 km) en 9h dans des conditions extrêmes de navigation ! Plus récemment, en mai 2012 il devient recordman de la traversée de la Manche, reliant la Bretagne et l’Angleterre aux termes de 100 milles en 5h.Mais l’aventure ne va pas s’arrêter en si bon chemin ! Le 19 juillet 2013, il effectue la première traversée au monde entre la France et l’Irlande en Kitesurf. Bruno a effectué 450 km en 16h40.

Une histoire née d’un rêve d’enfant

bruno sroka enfant, rêve d'enfant

Bruno Sroka: rêve d’enfant

« Certains vivent leur rêve  et d’autres rêvent leur vie, je fais partie du premier groupe. »

Dès son plus jeune âge, Bruno Sroka rêvait de traverser les océans. C’est dans les années 1980, alors adolescent, qu’il remarque et s’intéresse à Arnaud de Rosnay* : « C’est grâce à lui si j’en suis là. Cet aventurier des années 80 était un visionnaire, il aimait prendre des risques et repousser les limites de l’imaginaire. Arnaud a été l’une des personnes qui m’a donné envie de réaliser ce type de projet », confie le kitesurfeur.

 

Un sportif engagé

otage

Soutien de la libération des 2 ex otages de France télévision

En janvier 2009, Bruno Sroka entreprend la traversée du Golfe d’Aqaba ; un défi marqué d’un message de paix avec sur sa voile une colombe bleue. Deux ans plus tard il soutient Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier pour leur libération au moment des 500 jours de captivité en reliant la pointe du Finistère avec une voile floquée du portrait des 2 ex-otages.

Il s’implique également auprès de Green Cross, de Peace and Sport et de l’UNSS dont il est l’ambassadeur. (Pour plus d’informations cliquez sur le lien suivant: Ici